Le projet associatif

 

Suite aux différentes mutations intervenues courant 2009 et afin de préciser les missions que l’association Le Fanal souhaite mettre en œuvre sur le bassin gérontologique n°1, le Conseil d’Administration a chargé un comité de projet d’élaborer un nouveau projet associatif.
Le document suivant fait suite à une période de diagnostic partagé matérialisé par un questionnaire adressé à tous les acteurs du bassin et fait suite à de nombreuses rencontres par type de partenaire (EHPAD, Elus, SAD / SSIAD /ESA, Représentants des usagers).

Constat :

Le CLIC est légitimé dans son rôle de coordination gérontologique et est attendu comme tête de réseau chaque fois que possible.
Il mettra en œuvre des actions à la fois au niveau de la prévention, de l’information, de la professionnalisation des acteurs et avec un souci de développer l’intergénérationnel.
Il profitera de sa structuration, de sa composition pour recueillir les besoins locaux en provenance de ces partenaires en matière de politique gérontologique et se chargera de les faire remonter aux instances légalement compétentes.

Dans le cadre des missions de Centre Local D’information et de Coordination, les objectifs de l’association sont :

  1. Le développement de l’action collective : action commune concertée entre partenaires sur un territoire donné, en vue d’atteindre des objectifs communs et d’en partager les profits pour la population générale, pour laquelle l’association assure une fonction de coordination des acteurs du champ social et médico social,
  2. L’impulsion et/ou la participation aux réseaux existants et développement de nouveaux réseaux,
  3. Un observatoire local de l’offre et des besoins,
  4. L’analyse des besoins permettant d’une part la mise en place d’actions de prévention et d’information en privilégiant les actions inscrites dans le schéma gérontologique et d’autre part une réflexion partagée sur l’optimisation des services en direction de la population âgée, avec une participation aux moyens de sa mise en œuvre.

……………………………………………………………………………………………………

Nous vous proposons donc le projet suivant :

Durée du projet :
L’association Le Fanal s’engage sur un projet pluriannuel de 3 ans de janvier 2014 à décembre 2016.

Objectifs généraux :

  •  Le CLIC doit assurer la coordination gérontologique du bassin en toute neutralité, en gardant l’identité de chaque acteur.
  • Le CLIC développera sur le bassin gérontologique n°1 des actions collectives permettant le vieillissement dans les meilleures conditions possibles des seniors (personnes de plus de 60 ans).

Moyens : L’association Le Fanal réunira régulièrement un comité de projet qui aura pour mission d’actualiser les objectifs opérationnels aux évolutions et aux besoins constatés sur le territoire afin qu’il réponde au mieux aux objectifs généraux. Il tiendra compte des évaluations constatées sur la réalisation des objectifs opérationnels.

Objectifs opérationnels :

Objectif 1 :

Le CLIC réunira régulièrement les acteurs et décideurs du bassin, ceux de la politique gérontologique locale afin d’optimiser la coordination des acteurs du territoire et d’initier si nécessaire des services nouveaux. Il collectera les problèmes rencontrés et proposera quand ce sera possible localement des solutions. Pour ce faire, il participera également aux réseaux plus généraux existants afin d’y défendre la particularité des problématiques liées à l’âge.

Moyen mis en œuvre :
Il s’inscrira dans une démarche de concertation et de réseau avec chacun des acteurs.

Évaluation :
A la fin de la période pluriannuelle, une enquête dont le comité de projet décidera la forme, mesurera la qualité de la coordination sur le bassin.

Objectif 2 :

Aide aux aidants : En raison de la prévalence de cette problématique et faisant suite aux travaux déjà menés lors de la précédente période, en lien avec les acteurs locaux (à travers un comité de pilotage spécifique), le CLIC créera les conditions nécessaires à la mise en place d’un plan d’action local.

 

Moyens mis en œuvre :
– Il travaillera avec les acteurs du bassin à rechercher des moyens d’action efficace.
– Il aidera à la logistique des éventuelles actions décidées en commun et à la médiatisation de la dite problématique.
– Il s’assurera de la qualité des actions proposées (objectifs, qualification, moyens mis en œuvre par les intervenants).
– Il contribuera à la recherche des financements nécessaires à ces actions.

Évaluation :
-Qualitative : le CLIC réalisera en fin de projet pluriannuel, dans la forme décidé par le comité de projet un état des lieux sur le bassin de cette problématique.

Objectif 3 :

En raison, également, de la prévalence des problématiques liées au logement et de celles liées aux addictions de toutes natures et faisant, là aussi, suite aux travaux déjà menés et en lien avec les acteurs locaux, le CLIC créera les conditions nécessaires à la mise en place d’un plan d’action local, pour chacune des deux problématiques.

Moyens mis en œuvre :
– Il travaillera avec les acteurs du bassin à rechercher des moyens d’action efficace.
– Il aidera à la logistique des éventuelles actions décidées en commun et à la médiatisation des dites problématiques.
– Il s’assurera de la qualité des actions proposées (objectifs, qualification, moyens mis en œuvre par les intervenants).
– Il contribuera à la recherche des financements nécessaires à ces actions.

Évaluation :
-Qualitative : le CLIC réalisera en fin de projet pluriannuel, dans la forme décidé par le comité de projet un état des lieux sur le bassin de cette problématique.
Objectif 4 : 

En partant des travaux du CODERPA de l’Hérault, en raison du nombre important de suicides chez les personnes âgées et en lien avec les acteurs locaux, le CLIC créera les conditions nécessaires à la mise en place d’un plan d’action local, en vue de prévenir le suicide des personnes âgées sur son territoire.

Moyens mis en œuvre :
– Il travaillera avec les acteurs du bassin à rechercher des moyens d’action efficace sur cette problématique.
– Il aidera à la logistique des éventuelles actions décidées en commun et à la médiatisation de la problématique.
– Il s’assurera de la qualité des actions proposées (objectifs, qualification, moyens mis en œuvre par les intervenants).
– Il contribuera à la recherche des financements nécessaires à ces actions.

Évaluation :
-Qualitative : le CLIC réalisera en fin de projet pluriannuel, dans la forme décidé par le comité de projet un état des lieux sur le bassin de cette problématique.

Objectif 5 :

Le CLIC créera les conditions nécessaires à la mise en place d’actions de prévention (problématique sociale ou de santé, activité physique, nutrition, bien vieillir, mémoire, …) sous différentes formes (ateliers, conférences, débats, etc..). Les thèmes devront abordés au delà de la prévention santé tout ce qui peut concourir à la vulgarisation de la notion de « bien vieillir », ils seront décidés en fonction des demandes des acteurs locaux. Le CLIC n’a pas pour mission d’animer directement et systématiquement ce type d’action.

Moyens mis en œuvre :
– Il travaillera avec les acteurs du bassin à rechercher les intervenants.
– Il aidera à la logistique et à la communication (permettre que tout le public ciblé puisse être touché, problématique des personnes isolées, problématique de transport,…).
– Il s’assurera de la qualité de l’action proposée (objectifs, qualification, moyens mis en œuvre par les intervenants).
– Il contribuera à la recherche des financements nécessaires de ces ateliers.

Évaluation :
-Quantitative : nombre d’actions réalisées dans l’année, voire le % d’atteinte du public cible.
-Qualitative : le CLIC réalisera systématiquement au cours de chaque actions une enquête d’appréciation auprès des participants (questionnaire, bilan oral,…). Si les moyens le permettent il envisagera des études d’impact (l’idéal).

Objectif 6 : 

Le CLIC, en collaboration avec les services culturels du CG (agence culturelle des cités maritimes) contribuera à optimiser l’accès à la culture des publics de plus de 60 ans dit « empêchés » (personnes en EHPAD, personnes isolées) à travers, entre autres, les actions du programme «Culture en Arc en Ciel ».

Moyens mis en œuvre :
– Il aidera à la logistique et à la communication (permettre que tout le public ciblé puisse être touché, problématique des personnes isolées, public en établissement, problématique de transport,…).
– Il participera aux rencontres de préparation et d’évaluation.
– Il apportera la connaissance fine du public de plus de 60 ans du territoire, des intervenants du bassin, connaissance qui lui vient de sa composition.

Évaluation :
– Il se joindra à la démarche d’évaluation pratiquée par l’agence culturelle dans la mise en œuvre des actions et proposera éventuellement les apports et les modifications nécessaires à l’optimisation du programme.
Objectif 7 :

Le CLIC travaillera à l’optimisation des outils de communication (News letters, flash infos, site Internet, plaquette, bases infos,…) à la fois en direction des personnes âgées, de leurs familles et des professionnels, en élargissant et en améliorant la gamme des outils existants.

Moyens mis en œuvre :
-En fonction des marges de manœuvre financières et avec la possibilité d’étaler les coûts sur une durée pluriannuelle, il élaborera ou demandera à des prestataires de service de le faire, les outils proposés par le comité de projet.
– A l’occasion des différentes actions, il optimisera la communication afin d’améliorer sa notoriété et il veillera à une communication cohérente des messages objets de l’action.
– Régulièrement et aussi souvent que nécessaire, il sollicitera les différents médias (conférence de presse, article,…).

Évaluation :
– A la fin de la période pluriannuelle, une enquête dont le comité de projet décidera la forme, mesurera la qualité de l’information donnée et l’impact sur la population et les acteurs locaux du projet du CLIC.

Objectif 8

Le CLIC créera les conditions nécessaires à la mise en place d’action de professionnalisation des acteurs (Séminaire, journée d’information,…), avec une attention particulière pour les intervenants à domicile.

Moyens mis en œuvre :
– Il travaillera avec les acteurs du bassin à rechercher les intervenants.
– Il aidera à la logistique et à la communication.
– Il s’assurera de la qualité de l’action proposée (objectifs, qualification, moyens mis en œuvre par les intervenants).
– Il contribuera à la recherche des financements nécessaires à ces actions.

Évaluation :
-Quantitative : nombre d’actions réalisées dans l’année
-Qualitative : le CLIC réalisera systématiquement à la fin de chaque action une enquête d’appréciation auprès des participants (questionnaire, bilan oral,…)

Objectif 9 :

Le CLIC pilotera les organisations locales de la semaine bleue qui le souhaitent. Il le fera dans le cadre de sa mission d’optimisation de la semaine nationale des personnes âgées sur son territoire délégué par les responsables réglementaires de l’action (URIOPSS, CG, CODERPA, …).

Moyens mis en œuvre :
– Il animera à l’échelle du bassin gérontologique les rencontres de préparation
– Il aidera à la logistique et à la communication.
– Il contribuera à la recherche des financements et des acteurs nécessaires à l’action.
– il aidera à l’évaluation des actions menées.

Évaluation :
-Qualitative : Un bilan sera réalisé avec les responsables des communes et des structures qui ont participés aux actions
……………………………………………………………………………………………………

Public :

  • Les personnes âgées de plus de 60 ans
  • Leurs Familles
  • Les professionnels et les institutions qui travaillent avec ce public
  • Les décideurs locaux de la politique gérontologique
  • Et plus généralement l’ensemble des acteurs de cette politique.

Territoire :

  • Le bassin gérontologique n°1
  • Le CLIC recherchera néanmoins à s’inscrire dans la politique gérontologique départementale (schéma gérontologique) et recherchera une cohérence d’action avec les autres CLIC de l’Hérault.